Ce qu'ils en disent

Avant l'été 2008, le manuscrit prenait forme, j'ai alors sollicité la critique de personnes dont j'extrais quelques témoignages.  Ensuite, le manuscrit fut repris pour être enrichi, rendu plus incisif et actuel.

SousLeVitrail

                       Simple, facile à lire, vrai, sincère, humble et sobre. A éditer !

                                                                                                     Françoise David, responsable Presse paroissiale

Le premier mot que j'ai envie de dire, c'est que ça sonne vrai. Un témoignage pour aujourd'hui. Ton vitrail brossé et dépoussiéré répond bien au rôle d'un témoignage d'aider le lecteur à se poser des questions sur son propre cheminement. Oui, tu dois chercher à l'éditer !

Françoise Genoud, scientifique

Un homme parle à son Dieu... Un Dieu façonné par les questions de l'homme qui ne cesse de le chercher... On sent que l'homme veut en découdre... Dieu est convoqué à l'endroit de l'intelligence, pressé de déployer le sens de ce monde et de cet univers... Ce livre est un défi... Il renvoie chacun, à cette tentative toujours inachevée de nommer, de dire son Dieu.

Une belle écriture. Mais plus qu'un livre, une expérience singulière...

Jean-Louis Bonneton, diacre

Original, méditatif, impliquant... Un dialogue visant à montrer comment la foi peut « mouiller » une existence pour de vrai. Oui, il faut le faire éditer !

Philippe Mouy, ancien Vicaire Général

Tu fais au lecteur l'offrande de ton patient dépoussiérage de vitrail pour redécouvrir en pleine lumière la richesse et la variété des couleurs sans dogmatisme aucun. Au contraire, avec un continuel souci de recherche de la Vérité qui est toujours devant nous, jamais totalement saisie. L'itinéraire auquel tu nous fais participer est une méditation-dialogue avec ton Dieu. Ce n'est surtout pas une élucubration théologico-moralo-politique.... Je te dois un merci tout fraternel pour ta confiance.

Michel Saillard, théologien laïc

Ce qui frappe d'emblée, c'est la sincérité de la réflexion et de tes questionnements ; c'est aussi l'étendue des domaines abordés qui couvre peut-être l'essentiel de ce qui préoccupe un « honnête homme » du XXIème siècle. Les paroles du Père, telles que tu les fais dire, sont justes et j'ai aimé le ton employé, pas grandiloquent, tendre, parfois très poétique et harmonieux...

Claude Guirlet, un ami parisien

Le livre quasi achevé, j'ai sollicité l'avis de mon évêque qui a accepté de le préfacer. J'extrais quelques lignes de sa préface :

Dieu, tel que le perçoit Aimé Duhamel, est un Père plein de tendresse, proche de chacun, qui ne se lasse pas d'encourager, d'éclairer, de faire avancer au large, sans jamais se laisser réduire au rôle que l'on voudrait lui faire jouer.
A travers ces pages, on est touché de découvrir la relation filiale que l'auteur entretient avec Dieu. Il donne un beau témoignage d'une confiance en Dieu qui n'entrave pas sa liberté de pensée mais qui tend à l'élever.

+Guy de Kerimel, Evêque de Grenoble-Vienne

Le livre une fois édité, j'ai reçu entre autres cet avis d'Albert Rouet, l'archevêque émérite de Poitiers :

                           J'apprécie votre manière directe de parler avec Dieu, ce qui va beaucoup plus loin  que      parler de  Lui, ou - comme on dit dans le Centre - de "parler sur Lui". Merci à vous.


Parole de Godefroy, gérant d'entreprise et compagnon de "Pélerin d'un jour" :

Ce dialogue apparaît naturel et humble... Il est aussi une façon de prier. Tu te confies à Dieu et tu l'écoutes ! Je ne sais jamais bien prier, mais avec ce livre, tu montres à tes lecteurs comment chacun peux aussi dialoguer avec Dieu...